Si vous avez suivi le mercato des Chefs en 2014, vous n'êtes pas sans savoir qu'après douze années passées chez Ledoyen et trois étoiles à son compteur, le Chef Christian Le Squer oeuvre maintenant au Cinq, la table doublement étoilée (pour le moment) du prestigieux hôtel Le George V depuis le mois d'octobre dernier.

Si ce ballet des cuisiniers vous passe au-dessus de la tête, ce n'est pas bien grave, vous pourrez tout aussi bien déguster la cuisine de haut-vol de ce chef aussi gentil que discret…enfin, jusqu'à présent, car il entend bien faire parler plus de lui et surtout de sa cuisine.

Le Cinq (**)

Passée la porte de cette salle éblouissante or et beige et après avoir foulé le moelleux du tapis, je m'asseois dans un confortable fauteuil, prête à me laisser transporter par une cuisine toute en technique et en légèreté dont j'ai un souvenir fabuleux du temps du Chef chez Ledoyen.

Le service est à la hauteur de l'établissement, efficace et prévenant mais au-delà de la courtoisie qui est de mise, je ressens une réelle chaleur et un professionnalisme à toute épreuve. L'équipe en salle, emmenée par Eric Beaumard (vice champion du monde de sommellerie 1998), au service de la maison depuis seize ans, est aux petits soins pour les convives.

Les amuse-bouches sont si délicats...à l'instar de la Tartelette de brouillade aux truffes d'une finesse extrême, et de cette surprenante et rafraîchissante Transparence de Campari, orange et gingembre.

Avant de passer aux choses sérieuses, le Chef nous propose une huître gratinée au jus de coquillages à la crème. Embarquement immédiat pour la Bretagne (région d'origine du Chef) !!

Le Cinq (**)
Le Cinq (**)

A la carte, que de plats alléchants, mais il faut bien faire un choix (c'est un de mes soucis récurrents ça, il faut finir par choisir grrrr…). J'ai donc jeté mon dévolu sur le Mont-Blanc de soufflé d'oeuf à la truffe noire pilée puis la Noix de ris de veau rissolée en brochette de bois de citronnelle, jus d'herbes. Aaaaah le ris de veau, ma récente, mais non moins persistante, histoire d'amour.

Le mont-blanc soufflé était aérien, avec un vrai goût de truffe qui colle aux papilles. Pas un vulgaire arôme qui vous titille pendant quatre secondes avant de repartir, ni vu ni connu. La citronnelle apporte une note asiatique au ris de veau, à la cuisson parfaite, presque caramélisé. Un pur moment d'extase culinaire...

Le Cinq (**)
Le Cinq (**)

Avant de vous parler de mon dessert, je me dois de vous présenter quelques autres plats de la carte. Au cas où...

Le bar de ligne, caviar et lait ribot. Le homard bleu au naturel. Le jambon truffe noire champignons. De vraies merveilles, tant en présentation qu'en saveurs (oui j'ai goûté dans l'assiette de mes compagnons de table et a l o r s ?!).

Le Cinq (**)
Le Cinq (**)
Le Cinq (**)

Une fois les jolis pré-desserts avalés, nous avons eu droit à un festival de gourmandise.
Les desserts aux fruits, litchi à l'eau de rose en boule de neige et le croquant de pamplemousse, sont frais et légers. La meringue dorée au four façon omelette norvégienne fumée est d'une gourmandise absolue mais le dessert qui m'a le plus touchée est le Givré laitier au goût de levure, doux et surprenant...

Le Cinq (**)
Le Cinq (**)
Le Cinq (**)
Le Cinq (**)
Le Cinq (**)
Le Cinq (**)

Le Chef fait le tour des tables, il prend le temps de discuter avec chacun, de recueillir les impressions et d'expliquer sa cuisine, une cuisine esthétique, de saveurs et de goûts.

J'ai ressenti beaucoup de précision, de cohérence mais aussi de douceur et d'émotion dans ses plats fantastiques. Un grand moment de gastronomie mais aussi de convivialité et de partage.

Le Chef Le Squer se sent bien au Cinq. Son sourire et ses yeux malicieux en disent long sur ses ambitions et son envie de créer et de sublimer cette table. Comme il le dit lui-même, il veut simplement "raconter des histoires".

Des histoires qu'on est plus que prêt à écouter…..et déguster.

Le Cinq - Hôtel George V
31 avenue George V - 75008 Paris
01 49 52 71 54

Menus déjeuner : 4 plats 145€ / 6 plats 210€
Menu du soir : menu dégustation "Balade g
ourmande" en 9 plats 310€

Commenter cet article

Adelina 12/02/2015 09:36

J'aime beaucoup la recette ET les photos :) !

coque iphone 01/02/2015 23:03

hum ça donne envie !

Coline de Périples Gourmands 30/01/2015 14:03

La quasi totalité des rumeurs le donnent triplement étoilé... L'un deux lui donnerait simplement 2 étoiles...
Hâte de savoir lundi !
En tout cas les nouveaux plats ont l'air incroyables !

mylittlerecettes 30/01/2015 00:53

Certains plats ont l'air extraordinaires, merci pour ce joli moment,

Clotilde 04/02/2015 09:14

Avec plaisir, et en effet, certains plats étaient fabuleux, dignes d'un 3 étoiles ;-)