Avec un nom comme celui-là, je ne savais pas trop à quoi m'attendre. Quelle cuisine, quelle ambiance, quelle expérience allais-je vivre chez Frenchie ? Et puis je me suis surtout demandée pourquoi un chef français avait donné ce nom à son restaurant parisien...

Depuis que j'ai appris que c'était le surnom sur Jamie Oliver donnait à Grégory Marchand en Angleterre, cela me gêne un peu moins ! Bref, on n'est pas là pour parler du choix des mots…mais plutôt d'une heureuse surprise et du délicieux moment que j'ai passé chez Frenchie.

La rue du Nil pour Grégory Marchand, est un peu ce qu'est la rue Lauriston pour Akrame. Un repaire, un nid, un univers.
Une rue, trois restaurants: le Frenchie (donc), le Frenchie-to-go et le bar à vins. Trois concepts aux identités complémentaires.

Le Frenchie, une table intimiste et conviviale à la fois.
Une vingtaine de couverts, une cuisine ouverte, des tables relativements proches.

Frenchie

Pour ma première expérience avec Grégory Marchand, je me suis bien entendu laissée tenter par le menu Carte Blanche en 5 temps.

Les plats se succèdent et quand les assiettes sont retirées, on a qu'une hâte qu'une autre vienne vite les remplacer. A noter un service professionnel, expert et accessible, notamment Aurélien, le sommelier, sympathique et d'excellent conseil !

Le festival démarre par un foie gras de canard pressé, tamarin et céleri en pickles. De la douceur relevée par une fine acidité.

Frenchie

Je déguste ensuite lentement le cabillaud fumé, pommes de terre au vinaigre de Xérès et moutarde pour que ce moment de bonheur gustatif dure plus longtemps.

Frenchie

Les sensations vont crescendo et je prends une première claque avec le merlu de ligne de Saint-Jean de Luz et ses coques (ramassées à pieds) au beurre miso et citron Cédrat.

Quel plat !! Un plat simple, centré sur le produit, à la cuisson juste et l'assaisonnement parfait. What else ?

Frenchie

La deuxième viendra avec la poularde de Culoiseau, asperges de Roques-Hautes, escargots et vin jaune. Les premières asperges de la saison…mais surtout cette sauce au vin jaune venant enrober l'association surprenante de la poularde et des escargots. Tout simplement divin...

Frenchie

Un seul petit bémol : les gnocchis, brisures de truffe servis entre ces deux grands plats.
La taille des gnocchis et leur manque de sauce ont cassé le fil conducteur de ce repas sans faute. Intermède vite oublié je vous rassure :-) Il faut dire ce qui est bien mais aussi ce qui est moins bien non ?

Frenchie

Enfin le dessert, caché sous une tuile de meringue : parfait café, confiture de lait, et émulsion à l'amande. Vous avez dit gourmand ??! Une véritable douceur pour terminer en beauté...

Frenchie

Que de sensations éprouvées en découvrant au fil des plats cette cuisine audacieuse qui sait rester authentique. Une cuisine sensible où l'on sent transpirer l'amour du produit car tout est fait pour le sublimer.

Une bien jolie expérience que j'ai envie de vivre à nouveau très rapidement !! Et cette fois-ci au bar, pour être au plus près des cuisines.

Restaurant Frenchie (Grégory Marchand)
5-6 rue du Nil - 75 002 Paris
01 40 39 96 19

Ouvert du lundi au vendredi sur réservations
Menu carte blanche (5 temps) : 68€
Entrées: 14 à 18€ / Plats: 34 à 40€ / Desserts : 14 à 16€ (ces tarifs peuvent varier en fonction du choix des p
roduits de la carte et des saisons).

Commenter cet article

Seb 31/03/2015 12:22

1 an que j'y attendais une table ; résa faite à 19h00 et à 19h30 toujours personne qui était venu nous demander si nous souhaitions un verre de vin ou autre. Nous avions précisé qu'il nous fallait partir à 20h45 pour aller au Théâtre (1h45 nous paraissait correct) mais entrée servie à 19h45 (parce qu'il faut que tout le monde soit là et faire attendre les gens ponctuels car il y a des retardataires, c'est comment dire....), plat à 20h30 pour la même raison et pour le dessert, comme tout le monde n'avait pas fini, nous n'avons pas pu avoir celui du menu, donc hop le fondant au chocolat du bar à vins, et cela évidemment sans aucune remise, ni café offert (!) ; gastronomie très bonne mais moment gâché par ce mauvais service et mauvais sens commercial, cartes des vins assez chère..Beaucoup d'étrangers, donc forcément les français...Bref dégoûté d'avoir gâché cette bonne gastronomie par un service moyen, très moyen....

Clotilde 01/04/2015 10:28

Navrée que vous ayiez eu une mauvaise expérience mais il est certain que ce genre de restaurants mérite d'y consacrer une soirée et non pas un dîner avant une 2ème partie, cela ne peut être que gâché à mon sens. Essayez peut-être de prévoir une soirée dédiée, cela vaut vraiment le coup et pour nous, le service était vraiment à la hauteur, malgré la salle pleine.
Bien à vous,

argone 10/03/2015 16:34

drôle de nom en effet pour un restaurant français mais bon c'est ce qui est dans l'assiette qui est important ! ;-) le dessert a l'air délicieux !

Clotilde 11/03/2015 10:55

Oui tu as raison Argone !! et le dessert était divin...