Le quartier du Palais Royal bouge en matière de restaurants et ce n’est pas pour déplaire à la gastronome que je suis !
Après le succès de Pirouette, cassant les codes du bistrot, le restaurateur Laurent Fréchet se lance dans une nouvelle aventure avec comme associé Thomas Chaput, qui officie en maître de salle fort sympathique.

Zébulon

En cuisine, le chef camerounais Yannick Lahopgnou (passé par le Meurice sous Alléno et par un étoilé français au Japon) propose une cuisine généreuse et remplie d’épices.
La carte est présentée sur ardoise et décrite en détails de manière fort sympathique par le service. Ca donne envie !

Les plats sont odorants avant d’être goûteux, comme cette tourte de gibier, choux de Bruxelles, foie gras et ris de veau que je n'ai pas pu m'empêcher de goûter. Tourte, foie gras, riz de veau…trop de produits qui me font grimper au plafond dans un même plat pour ne pas passer à côté !

Zébulon

Cette petite tourtinette était vraiment trop mignonne dans mon assiette mais il n'empêche que je l'ai dévorée sans scrupules. Généreuse et goûteuse, elle a rempli sa mission et fait frétiller mes papilles.

Pour le plat, j'ai hésité entre le poisson et le pigeon royal aux onze épices, pommes et céleri mais sans être en mode détox, j'ai opté pour le cabillaud, poireaux et gingembre.
Très bon et très copieux (j'ai eu du mal à terminer mon assiette c'est dire !), en revanche, ça manquait un peu de couleurs pour me faire briller les yeux.

 

Zébulon

Le Chef n’a pas eu à pâlir de ses desserts car la tarte au chocolat, confiture de yuzu et glace au poivre m'a ravie. Et oui, j'ai retrouvé un semblant d'appétit avant le dessert, ne me demandez pas pourquoi !

A noter que j'aurais choisi une assiette plus claire pour faire ressortir la tarte au chocolat, noir sur noir...

 

 

Zébulon

Point à noter, si vous êtes musicien ou si vous souhaitez simplement vous donner en spectacle (non, je ne m'y suis pas risquée), un piano noir trône dans la salle du fond et est à votre disposition.

Entre néo-brasserie et cave à manger (la sélection de vins, choisie par Jean-Marie Fréchet, est importante), Zébulon est une table enthousiasmante à faire entre amis sans plus attendre.
En revanche, l'addition peut vite grimper le soir si vous prenez du vin.

10 rue de Richelieu - 75 001 Paris
01 42 36 49 44

Ouvert tous les jours sauf le dimanche
Menu déjeuner : entrée/plat du jour: 20€

Menu du soir : entrée/plat/dessert au choix : 45€Zébulon
10 rue de Richelieu - 75 001 Paris
01 42 36 49 44

Ouvert tous les jours sauf le dimanche
Menu déjeuner : entrée/plat du jour: 20€
Menu du soir : entrée/plat/dessert au cho
ix : 45€

Zébulon
10 rue de Richelieu - 75 001 Paris
01 42 36 49 44

Ouvert tous les jours sauf le dimanche
Menu déjeuner : entrée/plat du jour: 20€
Menu du soir : entrée/plat/dessert au cho
ix : 45€

Commenter cet article

Jean-Marie Fréchet 24/08/2016 13:30

Bonjour,
Merci pour cet article sur notre restaurant.
J’ai le plaisir de vous informer qu’après Pirouette et Zébulon, Laurent et Jean-Marie FRECHET s’associent à deux amis restaurateurs Vincent SITZ et Luc MORAND et reprennent la VILLA CORSE boulevard de Grenelle.
Après une première année aussi abrupte que le GR 20 nous sommes en mesure de vous présenter le nouveau visage de la Villa Corse, où la cuisine est de nouveau au centre des débats et la carte des vins enrichie des meilleurs domaines de l’île.
C’est cette Villa Corse là, toujours aussi confortable mais avec une cuisine retrouvée que nous vous invitons à découvrir.
Pour toute information complémentaire, merci de contacter Vincent SITZ, Directeur associé de la Villa Corse à l’adresse lavillacorse@wanadoo.fr (site Web http://www.lavillacorse.com) ou par téléphone (06 16 69 52 78).
Bien cordialement,
Jean-Marie Fréchet, copropriétaire de Pirouette, Zebulon, La Villa Corse

Bruce 09/03/2015 13:02

J’ai goûté cette entrée cette semaine, c’est en effet un plat complètement bluffant.

Clotilde 10/03/2015 10:38

Oui Bruce !!