Depuis sa récente ouverture, East Mamma a déjà fait couler beaucoup d'encre, dans le bon sens mais pas seulement. Alors je me suis rendue sur place pour juger par moi-même.
East Mamma, c’est le premier restaurant de Big Mamma Group dont l'objectif est de créer des trattoria populaires proposant de la vraie cuisine italienne à des prix......italiens !

East Mamma
East Mamma

Premier constat, en arrivant à 12h30 en pleine semaine, il est complètement possible de trouver une place et encore mieux, de la choisir ! J'avais entendu beaucoup de mal de la queue interminable qu'il y avait, due au succès et au fait que l'on ne peut pas réserver. C'est peut-être vrai le soir mais je n'ai rien vu de tel, même si à partir de 13h, le restaurant ne désemplit pas.

Je choisis de déjeuner au comptoir, en face des cuisiniers (100% italiens) qui s'affairent devant mes yeux et qui jonglent avec les meilleurs produits italiens pour mon plus grand plaisir.

East Mamma

Deuxième constat, la carte est relativement courte, précise et propose des produits italiens que les deux fondateurs sont allés chercher à la source, c'est-à-dire dans les fermes, les exploitations agricoles qu'ils ont visitées dans leur enfance et chez les producteurs qu'ils ont appris à connaître au fil des années. Tigrane Seydoux et Victor Lugger baignent dans la botte depuis tout petits et ont réalisé leur rêve d'enfant, créer une trattoria comme on en trouve au fin fond de l'Italie.

Tous les produits sont achetés en direct des producteurs, sans intermédiaire (pour optimiser les coûts et donc le prix à la carte), et tout est fait maison, jusqu'aux pâtes fraiches réalisées tous les jours avec de la semoule de blé dur bio écrasé à la meule de bois.

Bon bon bon, parlons peu, parlons bien. Parlons des assiettes !

East Mamma
East Mamma

Après quelques tranches d'un jambon de Parme 24 mois, coupé ultra-fin pour un fondant irresistible, je me suis délectée (oh lalala, j'ai pris mon temps pour la savourer...) d'une stracciatella (le crémeux de burrata à manger à la petite cuillère). Je ne suis pas passée loin de l'orgasme culinaire avec cette stracciatella !

Après cette entrée en matière, j'ai longuement hésité entre les pâtes et les pizzas (cuites au feu de bois par un Napolitain qui fait des pizzas depuis qu'il a douze ans !).
J'ai opté pour les pâtes, cuites individuellement dans de petites casseroles en cuivre, et servies dans ces mêmes casseroles. Des pâtes délicieuses avec des sauces mijotées et des produits d'une qualité rare comme la saucisse que j'ai pu déguster dans mes Chico avec crème de pecorino, aubergines confites, tomates et sauge fraîche.

Ciro, le chef prodige (26 ans), formé dans la cuisine familiale du Corso San Giovanni, peut être fier de la qualité des plats proposés et de sa brigade toute de casquettes coiffée, aussi compétente que souriante.

East Mamma

J'avoue qu'après les pâtes, je n'avais plus très faim mais je me suis laissée tenter par le chef qui m'a convaincue de tester sa panna cotta. Aucun regret, je n'avais jamais mangé de panna cota aussi légère !

East Mamma

Deux amoureux de l'Italie, sachant bien s'entourer, sélectionnant des trésors de produits à la source et les mettant dans les mains de cuisiniers italiens qui les transforment en or, cela donne une trattoria authentique, conviviale et accessible comme on aimerait en avoir plus à Paris.

Ca tombe bien, les compères ouvrent leur deuxième adresse à Oberkampf dans quelques jours ! Viva Italia !

East Mamma (Big mamma Group)
133 rue du Faubourg Saint-Antoine - 75011 Paris
01 43 41 32 15

A noter : pas de réservation possible !
Ouvert tous les jours de 12h15 à 14h45 et de 19h
30 à 23h
Pâtes de 12 à 18€ / Pizzas de 9 à 15€

Commenter cet article

rodolphe 12/06/2015 18:40

Ça donne envie :-)