Commençons par un peu d'histoire avant de plonger dans le luxe ! Fondé en 1613, le Couvent des Minimes deviendra un hospice en 1862. Dans cet hospice, s'installe une communauté de Soeurs jusqu'en 1999, c'est-à-dire il n'y a pas si longtemps ! Le couvent restera inoccupé jusqu’à sa réouverture en tant qu’Hôtel et Spa en juin 2008.

Le Couvent des Minimes
Le Couvent des Minimes

Ce lieu chargé d'histoire est tout simplement magique. Sa rénovation a été parfaitement réalisée, mêlant le charme et l'histoire de la pierre à la modernité et au confort d'une décoration sans faute.

Le Couvent des Minimes
Le Couvent des Minimes
Le Couvent des Minimes
Le Couvent des Minimes

Le chambres sont confortables, décorées sobrement. Les salles de bain fonctionnelles.

Le Couvent des Minimes
Le Couvent des Minimes

En terme d'activités, ne vous attendez pas à découvrir une panoplie de propositions, les clients viennent plutôt là pour se reposer et découvrir la région. Cependant, la piscine et ses transats sont très agréables et le terrain de pétanque, installé devant le bar, est appréciable à l'apéritif ou pour faire une pause à l'ombre entre deux baignades !

Le Couvent des Minimes

Côté assiette, j'ai beaucoup apprécié le petit-déjeuner, à l'extérieur comme à l'intérieur car la salle surplombant la piscine est très lumineuse. Le choix de sucré et salé est très large, les gâteaux et petites pâtisseries changent chaque matin. De quoi satisfaire toutes les envies.

Le Couvent des Minimes
Le Couvent des Minimes
Le Couvent des Minimes
Le Couvent des Minimes

Le soir, le Pesquier propose une carte "bistrot" haut de gamme aux notes provençales. Jolies assiettes, gourmandes et goûteuses dans un cadre hors du temps !
Voici mon choix du soir.

Le Couvent des Minimes
Crème et lamelles d'artichauts, noisette, parmesan

Crème et lamelles d'artichauts, noisette, parmesan

Epaule d'agneau confite au gingembre, ratatouille, oignons frits

Epaule d'agneau confite au gingembre, ratatouille, oignons frits

Abricot pochés à l'angélique, crème de calisson

Abricot pochés à l'angélique, crème de calisson

Mais la vraie surprise de ce séjour est le talent du chef Jérôme Roy qui s'exprime véritablement au restaurant gastronomique de l'hôtel, le Cloître.
Je lui dédierai d'ailleurs un article car ce chef et sa cuisine gagnent à être connus. Un petit aperçu pour vous faire patienter tout de même !

Poulpe- Foie gras poêlé - Fenouil frais - Réduction de grenache

Poulpe- Foie gras poêlé - Fenouil frais - Réduction de grenache

Une halte que je conseille vivement pour un moment de détente hors du temps.

En revanche, deux remarques à ne pas négliger.
L'infrastructure et les services proposés ne sont pas adaptés aux enfants, notamment en terme de restaurant, où rien n'est anticipé pour leur proposer des menus variés. Trois soirs de suite nous ont été proposées des pâtes...avant qu'ils ne comprennent que nous souhaitions des plats équilibrés et variés. Un peu d'anticipation et de prévenance du personnel de service permettraient au chef de s'adapter à nos chères têtes blondes (brune dans mon cas).

De plus, niveau service, de nombreux ajustements sont à apporter. Pour le standing 5* de cet hôtel Relais & Châteaux (appartenant à l'Occitane), on s'attend à un niveau irréprochable et malheureusement c'est loin d'être le cas, en tout cas, pour mon expérience, en pleine saison.
Quelques exemples pour illustrer ma déception à ce niveau :

> à 14h30, la chambre n'avait pas été faite après notre première nuit. Dommage pour la sieste des enfants...

> Deux jours de suite, nous n'avions pas suffisamment de serviettes pour quatre et après un appel à la réception pour obtenir les deux manquantes, elles sont arrivées à 20h45, donc autant dire, trop tard...

> La boîte de kleenex n'a jamais été changée alors qu'elle était vide le premier matin (oui c'est un détail mais tout de même !)

> A la réception, difficile d'obtenir des informations, notamment sur la restauration pour le déjeuner où l'on m'a orientée vers le bistrot Pesquier (avec la même carte que le soir !). Tout de même difficile de faire manger une épaule d'agneau confite en sauce à deux jeunes enfants par 35 degrés...même pour moi ! Et lorsque j'ai demandé s'il n'y avait pas la possibilité de grignoter à la piscine, on m'a répondu que non alors qu'une courte carte était en fait proposée lorsque j'ai insisté auprès de cette même piscine...

En bref, le personnel (sauf pour le restaurant gastronomique qui était parfait) a l'air jeune et loin d'être expérimenté ce qui peut expliquer ces défauts de service mais à ce niveau de standing et de prix, c'est assez désagréable.

Bon, après ces petites critiques, il reste tout de même que cet endroit vaut vraiment le détour pour une parenthèse entre amoureux, en passant par le restaurant gastronomique et un soin au SPA (Occitane, que je n'ai pas eu le temps de tester).


Le Couvent des Minimes
Rue les Jeux - 04300 Mane
+33 4 92 74 77 77

Commenter cet article

argone 11/08/2015 16:11

C'est un endroit très beau ... dommage pour les petits loupés et le manque d'organisation ...