Ezéchiel Zérah est un pur produit de Marseille qui revendique ses origines. Installé à Paris, il collabore avec de nombreux supports : Atabula, Fou de Pâtisserie, le guide du Fooding et Jésus.
Passionné de food en général et de mignardises en particulier, il est très à l'aise avec les mots et aime plus que tout passer à table. A 25 ans, Ezechiel a déjà beaucoup de cordes à son arc mais sa plus grande fierté est son petit garçon de 16 mois.

Aujourd'hui, c'est avec moi qu'il passe à table :-)

(c) Alban Couturier

(c) Alban Couturier

Si tu étais un plat ?
Une part de pizze fromage à croûte épaisse, achetée dans un camion pizza à Marseille. Les Parisiens n'ont qu'à bien se tenir : la cité phocéenne est la doyenne des foodtrucks !

Itw Foodie : Ezéchiel Zérah

Si tu étais un dessert ?
La glace vanille turbinée minute et ses noisettes à la brasserie Thoumieux. Je n'ai pas eu l'occasion de goûter ce dessert pendant l'ère Piège mais celui imaginé par Sylvestre Wahid est une petite merveille.

Ce que tu as toujours dans ton frigo ?
Des yaourts bretons au chocolat, du comté 18 mois pour la sortie de crèche de mon fils, une bouteille de cidre et des confitures kiwi-orange de beau-papa.

Itw Foodie : Ezéchiel Zérah

Ton plat souvenir d'enfance ?
Le couscous-boulettes du vendredi soir préparé par ma grand-mère. Les "super-desserts" de ma maman aussi, qui sont des verrines garnies avec un nombre incalculable d'ingrédients !

Ton (ou tes) resto(s) préférés ?
Un lieu qui me vient d'emblée en tête : l'Aromat à Marseille, tenu par un chef formé dans de belles maisons locales. Je défie quiconque de trouver plus abordable le midi : 22 € mise en bouche, entrée, plat, dessert, vin et café. Dans un genre tout autre : l'Astrance de Pascal Barbot et Christophe Rohat à Paris. J'y ai toujours fait d'incroyables déjeuners. Avis à ceux qui critiquent les tarifs inabordables des tables 3 étoiles Michelin : on y mange pour 70 € au déjeuner, 120 avec l'ensemble des vins, eaux et boissons chaudes comprises. Dans l'Aveyron à Laguiole : la Maison Bras. Parce que la famille éponyme a réussi à conserver une ambiance d'auberge de province. Parce que Michel Bras a inventé au début des années 80 le coulant au chocolat repris par tout le monde en France et au delà. Parce que l'histoire de ce restaurant est un pari fou.

L'Aromat : 49 rue Sainte - 13001 Marseille
L'Astrance : 4 Rue Beethoven - 75016 Paris
Michel Bras : LE SUQUET - Route de l’Aubrac - 12210 Laguiole

Astrance (c) Clotilde Roux

Astrance (c) Clotilde Roux

Ta dernière adresse coup de cœur ?
L'ami d'une amie m'a récemment fait découvrir Chez Denise dans le quartier des Halles. Une adresse mythique qui sert d'excellentes raies au câpres et d’énormes îles flottantes ! Ne commandez pas de cafés : il est imbuvable comme souvent à table.

Chez Denise : 5 Rue des Prouvaires - 75001 Paris

Ta pâtisserie préférée ?
Certainement pas le mille-feuille, que je trouve écœurant au restaurant comme en boutique. Plus qu'une pâtisserie, un dessert minute : les crêpes Suzette de la Tour d'Argent. La quintessence de fin de repas.

Itw Foodie : Ezéchiel Zérah

Ton adresse de pâtisserie préférée ?
A Paris, Gâteaux Thoumieux où officie Ludovic Chaussard, Morihide Yoshida aussi. Sinon la pâtisserie Klein à Belfort qui fait des choses sublimes jusqu'aux bonbons de chocolat. L'un des rares artisans de province, le plus jeune probablement, à être invité aux sessions du Club des Sucrés de Christophe Michalak et Christophe Adam.
Gâteaux Thoumieux : 79 rue Saint-Dominique - 75007 Paris
Morihide Yoshida: 65 avenue de Breteuil - 75007 Paris
Pâtisserie Klein : 19 avenue Wilson - 90 000 Belfort

(c) Gâteaux Thoumieux

(c) Gâteaux Thoumieux

Ton brunch préféré ?
Le prochain ! Plus sérieusement, je suis moins brunch que petit-déjeuner. Celui de l'Hôtel du Moulin à Gundershoffen (Alsace) est fantastique. A Paris, on petit-déjeune très bien chez Lazare ou encore à l'hôtel Bachaumont (ne faites pas l'impasse sur la crème de noisettes maison).
Hôtel du Moulin: 7 Rue du Moulin - 67110 Gundershoffen
Lazare: Parvis de la Gare Saint-Lazare - Rue Intérieure - 75008 Paris
Hôtel Bachaumont: 18, Rue Bachaumont - 75002 Paris

Une gourmandise inavouable ?
Les Pim's à l'orange, une cuillère de Nutella dans un yaourt nature et les pâtes au ketchup.

Itw Foodie : Ezéchiel Zérah

Merci Ezéchiel pour ces révélations gourmandes ! J'avoue que la cuillère de Nutella dans un yaourt nature est également un de mes pêchés mignons ;-)

Pour retrouver Ezéchiel, rendez-vous sur Atabula !

Commenter cet article

Mlle_Moutarde 26/01/2016 20:16

Le yaourt au Nutella !! Je ne suis donc pas seule sur terre à aimer cette délicieuse association de l'acidulé lacté du yaourt avec la richesse du Nutella :-D (parce qu'il faut voir comment on me regarde normalement quand je dis que je mange ça ...)
Et pour info junk, on retrouve très bien cette association chez Amorino quand on prend le binôme yaourt nature + inimitable ^^

Merci Clothilde pour ces toujours chouettes interviews !

Clotilde 27/01/2016 10:26

Trop drôle, j'ai fait la même réflexion à Ezéchiel, le yaourt nature avec du nutella, mon pêché mignon !!! Au plaisir de se rencontrer ! Bonne journée !