Il faut parfois oser pousser la porte des palaces parisiens car on y trouve bien entendu des pépites mais aussi de jolies surprises accessibles, pour qui veut se faire un petit plaisir.

Au restaurant étoilé du Prince de Galles, La Scène, Stéphanie Le Quellec propose une carte en trois actes (entrée/poisson/viande) et un dénouement (la partie sucrée), un menu "En Aparté" avec ses suggestions et un menu découverte "Les yeux fermés"où l'on se laisse guider par l'inspiration de la Chef.

Aujourd'hui, je vous parlerai de sa nouvelle proposition pour le déjeuner, qui est un vrai "bon plan" gastronomique avec son menu en deux ou trois actes à 50 ou 60€.

La Scène (*)
La Scène (*)

La salle est somptueuse, moderne et axée sur l'ouverture et la transparence, comme le démontre la cuisine totalement ouverte au milieu du restaurant. Un spectacle (calme et orchestré) se déroule devant nos yeux ébahis. La Scène porte bien son nom.

Le menu déjeuner démarre par des mini"tacos" inspirés du dernier voyage de Stéphanie Le Quellec au Mexique, suivis par une délicate entrée : Chou-fleur de chez Thiébault et son saumon confit, crème de raifort.
Mention spéciale pour le pain et le beurre qui sont totalement addictifs !!

La Scène (*)
La Scène (*)
La Scène (*)

En totale adepte du ris de veau, bien entendu, mon choix de plat se porte sur celui-ci, doré au sautoir, servi avec des champignons des Paris et les sucs de déglaçage. Cuisson parfaite, je me régale.

Côté service, je suis sous le charme du nouveau Directeur de salle, Baudoin, ancien collaborateur de Christian Le Squer chez Ledoyen (et même avant!). J'aime son côté pince sans-rire, sa présence efficace et cet équilibre qu'il arrive à trouver entre le prestige de l'établissement et un service convivial. Une très grande force de ce restaurant.

La Scène (*)
La Scène (*)

Baudoin ne veut pas nous laisser passer au dessert sans nous avoir fait goûter le seul fromage qui compose son plateau (comprenez: ici, il n'y a pas de chariot à fromages), le comté "hors d'âge" de 42 mois de la maison Boujon (Millésime 2012). D'une puissance en bouche sans le piquant d'un vieux fromage, c'est incroyable !

La Scène (*)

Côté dessert, la saison n'est pas idéale certes, mais je suis restée un peu sur ma faim avec la poire confite au caramel Tonka, crumble et glace vanille qui manquait un petit peu d'audace à mon goût. Mais je ne doute pas que la très récente arrivée du Chef Pâtissier Nicolas Paciello offrira un nouveau souffle créatif sur les propositions sucrées. J'y retournerai rien que pour goûter ses desserts car malheureusement le jour de mon déjeuner, il n'était pas encore arrivé ! Une bonne excuse pour revenir non ?

La Scène (*)

Les mignardises sont originales, composées d'un jus detox à base de cranberries, d'une crème brûlée à partager et d'une crème au chocolat pailletée.

La Scène (*)
La Scène (*)

La Scène offre une très jolie proposition de déjeuner gastronomique dans un cadre chic et contemporain que je vous recommande les yeux fermés. Une nouvelle étape pour Stéphanie Le Quellec qui veut "désacraliser la gastronomie de palace".

La Scène - Hôtel Prince de Galles
33 avenue George V - 75 008 Paris
+33 (0)1 53 23 78 50
Fermeture: samedi midi et dimanche

Menu Déjeuner (du lundi au vendredi)
En deux actes : 50€ (entrée et plat ou plat et dessert)
En trois actes : 65€ (
entrée, plat et dessert)

Commenter cet article

les moments de lili 10/01/2016 23:44

Bonsoir, je viens de regarder plusieurs articles et ... J'ai faimmm!!! Tout ca donne envie. Merci à toi de partager cela avec nous!

Clotilde 11/01/2016 14:12

Bonjour, c'est fait pour ça alors je suis ravie ;-)
Bonne journée !