Je suis une inconditionnelle de poissons et bien, chez RECH, je dois dire que j'ai été plus que servie. Je suis encore étonnée, voire outrée (emballons-nous), que cette pépite nichée au milieu de l'avenue des Ternes n'ait pas encore d'étoile à son compteur.

Rech, avenue des Ternes, Paris

Ce que je vais vous dévoiler vaut vraiment le détour et si vous n'avez encore jamais mis les pieds dans ce cocon de mer, courez-y !

Il faut tout de même savoir que cette institution a été reprise par Monsieur Alain Ducasse mais c'est un duo épatant qui nous fait passer un moment dingue, presque hors du temps. D'abord, il faut vraiment mettre à l'honneur Eric Mercier, le fabuleux maître d'hôtel. Souriant, à l'écoute, il vous présente la carte et vous distille des conseils avec le sourire, des anecdotes et un enthousiasme communicatif. Attention, il a réponse à tout ! Le magicien qui officie en cuisine est un jeune chef créatif et prometteur, Adrien Trouilloud.

Mais place à la cuisine et aux merveilles que nous avons eu la chance de goûter.

Après un velouté de courgettes au piment d'Espelette en guise d'amuse-bouche, en entrée, nous avons dégusté des "petits farcis niçois aux crustacés" (homard et langoustines quand même, on ne se fiche pas de nous!) ainsi qu'un "velouté glacé de petits pois accompagné de sa tartine ananas/haddock". Les petits farcis étaient très mignons mais je dois dire que le velouté et sa tartine sucré/salé était un vrai délice. Apparemment, la crabe salade façon "Club" vaut vraiment le détour aussi !

L'amuse-bouche aux courgettes

Les petits farcis niçois

Velouté de petits pois (avant)

Velouté de petits pois (après)

La crabe salade

En plat, l'arrivée de THE poisson, entier bien sûr, le "Saint-Pierre de petit bateau cuit entier au four, premières girolles et jus de cuisson". Au-delà du fait que je me suis régalée (cuisson parfaite, goût prononcé des herbes fraîches grillées et girolles croquantes), j'ai appris que le poisson de "petit bateau" veut dire que le poisson est issu d'une pêche artisanale locale (je suis moins bête depuis, si si).

Le Saint-pierre (avant)

Le Saint-pierre (après)

Bon vous l'aurez compris, après tout ça, j'avais la peau du ventre bien tendue et je me demandais quel dessert léger et frais j'allais bien pouvoir choisir (ben oui, je ne peux pas ne pas prendre de dessert quand même... ! Finir sur une petite touche sucrée, le drame de tous mes repas !). Mes projets ont tourné court quand nous nous sommes vus apporter THE camembert : "le fameux Camembert de Rech". Eric Mercier nous certifie que l'on ne peut pas passer à côté et croyez-moi, on ne peut rien refuser à Eric Mercier ! Je m'imagine devoir rester la fin de journée, sous une table à terminer mon camembert pendant que le service du soir se met en place...mais fort heureusement, nous pouvons repartir avec l'objet du délit non consommé...ouf !

Camembert Rech (après)

Pour terminer en apothéose et avant d'entamer la sieste fictive qui aurait dû suivre (mais qui n'a pas eu lieu, je précise), nous voilà devant des desserts de compétition : le "Mister Rech : succès de noisette glacé, sauce au chocolat chaud" et attention roulements de tambour...le "fameux (tout est fameux ici décidemment) éclair XL de Rech au café". OH MY GOD !! Heureusement qu'il n'existe pas la taille XXL ! Au-delà des présentations précises ou surprenantes des desserts, les saveurs explosent en bouche, on sent vraiment la qualité des ingrédients phares et leur puissance dans les recettes (le chocolat, la noisette, le café...).

Mister Rech (avant)

Mister Rech (après)

L'éclair XL au café

Vous l'aurez compris, après ce festin, je suis sortie du restaurant en roulant.....Mais en promettant de revenir vite car une telle qualité de cuisine et d'accueil est difficilement oubliable. Ceci ne devrait plus échapper longtemps aux distributeurs d'étoiles. Hope so !!

NB: les prix à la carte peuvent faire peur au premier abord (entrées entre 28 et 34€, plat entre 36 et 60€, desserts entre 11 et 14€) mais le menu déjeuner à 34€ (hors boisson) vaut plus que le coup. Vous pourrez également tenter le menu dégustation signé par le grand ami d'Alain Ducasse, Jacques Maximin, à 68€ (2 entrées/filet de saint-pierre/le fameux camembert Rech et le Mister Rech).

RECH 62 avenue des Ternes - 75017 Paris 01 58 00 22 03

Commenter cet article

gracie clément 17/09/2013 02:34

quel élan dans ces commentaires
on y devine les moments gastronomiques plus que sympathiques
mille mercis pour cette bonne adresse institution bien connue auparavant pour ses produits de la mer mais qui avait besoin d'un "coup de jeune"
on y court avec enthousiasme et l'eau à la bouche!!!

S. GHASSOUL 16/09/2013 13:51

La présentation des recettes, grâce aux photos magnifiques et parlantes, le commentaire original. Bravo.
Je passe la commande pour une table dès cette semaine.

S. GHASSOUL